Les arnaques du web

Échappez aux arnaques du web

Les escrocs ont pris Internet comme terrain de jeu, leurs combines et arnaques sont nombreuses. Ayez les solutions pour ne pas vous laisser manipuler. Ils utilisent de multiples scénarios, de la jeune fille séduisante prête à se dénuder devant une webcam, à votre banquier qui ne se souvient plus de vos coordonnées bancaires. Si vous êtes victime d’une escroquerie sur Internet et afin d’espérer un remboursement partiel, un dossier doit être déposé au CIVI (Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infraction).

En cas d’arnaque en tout genre, vous pouvez retrouver les étapes et les informations à fournir à la CIVI sur ce lien.

Les victimes d'arnaques ne retrouvent que rarement leur argent, car les règles sont sévères : la victime doit être à découvert, ses revenus mensuels ne doivent pas dépasser 1 400 euros et elle doit prouver qu’elle prend des antidépresseurs…

Il est possible que vous ne réunissiez pas tous ces critères, aussi, il est donc prudent de vous protéger de ces arnaques en amont.

Hameçonnage : techniques perfectionnées

Les mails frauduleux se multiplient, ils prennent l’apparence d’un organisme social, bancaire, ou d’opérateur téléphonique. Ceux-ci sont très ressemblants aux originaux, mais n’ont qu’un seul but, vous soutirer des informations personnelles.Quelques fautes peuvent vous avertir : fautes d’orthographes, logo mal imité, … ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille. Cependant, les fraudeurs sont de plus en plus agiles dans leurs méthodes et réalisent de moins en moins d’erreur. Avant de faire quoi que ce soit, il est préférable de regarder l’adresse de l’émetteur du mail. Si celle-ci ne contient pas le nom de la société émettrice, il faut se poser des questions. Vous pouvez ensuite saisir l’URL du site Internet, plutôt que de cliquer sur un lien.

En mai 2014, ORANGE s’est fait dérober les informations de plus de 2 millions de personnes en l’espace de trois mois. Les clients d’ORANGE ont de grandes chances d’être contactés par les pirates qui se feront passer pour le fournisseur téléphonique, afin de leur soutirer leurs informations bancaires. Ne fournissez en aucun cas vos coordonnées bancaires (carte ou compte) au motif d’une perte ou d’un remboursement. Si l’on vous dérobe malgré tout de l’argent sur Internet, votre banque doit vous rembourser. Afin de renforcer la sécurité sur Internet, il est vital que chacun signale les mails frauduleux, pour participer à l’identification des spammeurs et limiter leurs champs d’actions.

Après vous être enregistrés sur le site SIGNAL SPAM, vous pouvez leur fournir le mail et les informations de l’expéditeur. Ils les examinent et interviennent : https://www.signal-spam.fr

Webcam et rançongiciel : Contre-attaquer

Que cela soit à notre insu ou par mégarde, les pirates peuvent être partout et tentent par tout moyen de faire chanter leurs victimes. Le chantage peut être bien différent, de la menace de diffuser des images coquines, au blocage de l’ordinateur, passant par les serveurs ou NAS (exemple actuel avec les NAS Synology non mis à jour). Dans ce genre de situation, le tout est de ne pas paniquer et de ne surtout pas payer, car les maîtres-chanteurs n’ont aucune raison de ne pas mettre leurs menaces à exécutions, même lorsqu’il y a eu un versement de rançon. Contre-attaquez.

Procédure en cas de chantage concernant la diffusion d’images ou de vidéos compromettantes :

  1. Il est nécessaire de couper tout contact avec le maître-chanteur, ne plus répondre aux mails et désactiver son compte Facebook ou autres, ceci l’empêchera de contacter famille et amis.
  2. Surveillez YOUTUBE, afin de repérer la vidéo compromettante et la faire supprimer par les modérateurs.
  3. Mettre la vidéo sur pause sur une image significative, cliquer sur le drapeau situé sous la vidéo, puis cocher « contenu à caractère sexuel ».
  4. Inscrire dans la fenêtre de commentaire « Cette vidéo a été mise en ligne par un escroc, pour une tentative de chantage. J’ai porté plainte pour escroquerie, chantage et atteinte à ma vie privée ». La vidéo sera supprimée en quelques heures et gardée dans une liste noire.

Cette procédure est donnée à titre de conseil, elle ne prévaut pas les conseils des autorités compétentes (police et gendarmerie).

Procédure en cas de message informant du blocage de votre ordinateur :

  1. Télécharger sur un autre ordinateur « Malwarebyte’s Anti-Malware » ou « Adw Cleaner », et enregistrer le sur une clé USB. Ces deux logiciels sont en version gratuite.
  2. Insérer la clé USB sur le poste infecté et redémarrez le. Appuyer sur le bouton F8 avant que le logo Windows n’apparaisse. Le menu « Options de démarrage avancées » apparait, sélectionner « Mode sans échec avec prise en charge du réseau », puis cliquer sur « Entrée ». Choisir « Invite de commandes en mode sans échec », puis cliquer sur « Entrée ».
  3. Une fenêtre va apparaitre, inscrire « Diskpart », puis appuyer sur « Entrée ». Les différents supports de stockage apparaissent dans une fenêtre, trouver la lettre allouée à la clé, et saisissez « Exit », puis « Entrée ». Taper la lettre, puis valider. Ecrire « Roguekiller » et appuyer sur « Entrée », afin de lancer le nettoyage de votre poste.
  4. Déclencher un scan, puis supprimer les logiciels malveillants repérer en cliquant sur le bouton « Suppression Sélection » ou « Suppression ».

Dans le cas où cette procédure n’a pas débloqué votre ordinateur, il est nécessaire de vous rapprocher d’un spécialiste informatique.

SMS frauduleux : signaler, c’est agir

Coup de fil anonyme, SMS séducteur, les malfrats utilisent bien des tentations pour vous soustraire de l’argent.L’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) estime que 15% des personnes recevant un SMS alarmiste ou un appel inconnu rappellent ou répondent, ce qui est le jackpot pour les charlatans. BOUYGUES TELECOM, ORANGE et SFR ont créé une plateforme qui est le « 33700 spam sms », celle-ci a pour but d’informer, de prévenir et d’expliquer ce qui doit-être fait pour lutter contre les appels et SMS frauduleux. Le 33700 est un numéro gratuit pour les clients des opérateurs BOUYGUES TELECOM, ORANGE et SFR.

Procédure en cas de SMS frauduleux :

  1. Réception du SMS abusif.
  2. Transfert du SMS non modifié au numéro 33700. Il est primordial de ne pas ajouter de commentaire au texte originel.
  3. Réception d’un message du 33700 invitant à compléter le signalement en renvoyant au 33700 le numéro de l’expéditeur du SMS frauduleux.
  4. Réception d’un message du 33700 confirmant de la prise en compte du signalement.

Procédure en cas d’appel frauduleux :

  1. Faire l’objet d’un spam vocal incitant à rappeler un numéro surtaxé.
  2. Envoyer le mot « spamvocal » par SMS au numéro 33700, suivi du numéro surtaxé. Il est primordial de ne pas ajouter de commentaire.
  3. Réception d’un message du 33700 confirmant de la prise en compte du signalement.

Ce document ne vous donne qu’un aperçu des attaques possibles dont vous pouvez faire l’objet. Les maîtres chanteurs débordent d’idée pour gagner de l’argent, aussi, nous vous recommandons la plus grande prudence et vigilance.